Une Larme de Sang

Texte de Yves LaBarre

J’AI VU LA TERRE MAUDITE DE LA BOSNIE PLEURER,
    J’AI ENTENDU LA GUERRE CRIER MÉCHANCETÉ.
    JE SAIS QU’HORRIBLE MORT SANS DÉTOUR EST PROMISE
    À L’ENFANT AFFAMÉ ET À LA MÈRE SOUMISE.

    CHAQUE JOUR PEUR FAIT FUIR SANS AVERTISSEMENT
    PAUVRES GENS MAL-AIMÉS, TROP SOUVENT INNOCENTS
   ACCOMPAGNÉS D’UN PÈRE, À QUI SEUL VENGEANCE,
    GRISERIE DU MASSACRE, SONT HÉLAS IMPORTANTES.

    À LA LUEUR DANTESQUE, PERFIDES ET MACABRES
    NETTOYAGES ETHNIQUES, JUSTIFIÉE PAR LE SABRE,
    ON A SEMÉ LA TERRE MEURTRIE ET DÉPOUILLÉE,
    DE GRANDS CHARNIERS DE MORTS PARTOUT ÉPARPILLÉS.

    QUE TU SOIS MUSULMAN, CROATE, SERBE, LES DEUX
    TON ÂGE, TA RELIGION OU TON SEXE IMPORTE PEU.
    POLITICIENS TECHNO, PÉDANTS SANS LENDEMAIN,
    DE LA MISÈRE ONT FAIT UN JEU CHEZ LES HUMAINS.

    J’AI VU, TERRE BÉNIE, DE LA BOSNIE PLEURER,
    J’AI ENTENDU LA GUERRE CRIER MÉCHANCETÉ
    UNE LARME À MON OEIL SUR TERRE SE RÉPAND
    HORREUR HUMANITÉ, UNE LARME DE SANG.