Le Débarquement – 6 juin 1944

NdA : Ce texte rend un hommage à la fois sobre et vibrant à nos compagnons d’armes qui, il y a 60 ans, ont défendu la noble cause de la paix mondiale sur les plages normandes de JUNO BEACH. À vous, chers camarades d’armes, pour ce sacrifice héroïque que vous avez accepté, nous disons MERCI et vous dédions ces quelques lignes.


Il y a soixante ans, 1944-2004,
c’était en Normandie, en France,
le Débarquement.
 
En trois jours seulement,
les 6, 7 et 8 juin,
2308 jeunes Canadiens sont tombés
pour la liberté!
 

Je viens d’écrire, ” jeunes “;
ils avaient à peine vécu, 18 à 21 ans!
2308, tombés en 3 jours.

Leurs corps reposent
dans un petit coin de France,
à Béni-sur-Mer, en Normandie.

Leurs pierres tombales nous disent
leurs noms et leur provenance; 2308.
Des garçons de chez nous, si jeunes!

C’est pour rappeler la couleur de leur sang
sur les herbes des champs
que l’on porte encore à son manteau,
le coquelicot.

Note du rédacteur : Le Major Florent Tremblay, Ph.D. (Res. Ret.), poète compositeur de cet article est secrétaire sortant de la Succursale Major-Général Alain R. Forand de l’A.C.V.F.N.U.